Skip to main content

Le Lloyd's au Canada

Le Lloyd's au Canada

Au Canada, le Lloyd’s est autorisé à pratiquer des opérations d’assurance et de réassurance dans la majorité des branches.*

Le Canada est le troisième marché en importance des Souscripteurs du Lloyd’s. En  2012, les primes des affaires canadiennes du Lloyd’s se chiffraient à environ 2,1 milliard de dollars (dont 15 % en réassurance).

Au Canada, le Lloyd’s est surtout connu en tant que marché pour les assurances d’entreprise des branches Biens, Accidents et Risques spécialisés.

Les Souscripteurs du Lloyd’s collaborent étroitement avec les courtiers du Lloyd’s et les courtiers mandataires locaux et sont en mesure d’offrir des produits d’assurance sur mesure pour les grands risques comme pour les PME.

Au Canada, les Souscripteurs du Lloyd’s sont représentés par Lloyd’s Canada.

NB : Les bureaux du Lloyd’s dont les coordonnées figurent ci-dessus ne distribuent pas d’assurance et peuvent être incapables de répondre à des questions portant sur des produits ou des polices en particulier.

Enquêtes de Service de poursuite: La signification des procédures peut être validement faite au fondé de pouvoir au Canada pour Les souscripteurs du Lloyd’s, au 1155 rue Metcalfe, bureau 2240, Montréal, Québec H3B 2V6 ou par courriel à info@lloyds.ca.

* Les Souscripteurs du Lloyd’s ne son pas autorisé à pratiquer des opérations d’assurance et de réassurance pour: vie, titres et hypothèque, protection de crédit, garantie de maison en Colombie-Britannique et grêle (dommages aux récoltes sur pied) au Québec.

Devenir intermédiaire du Lloyd’s

Correspondants sur le marché libre

Le correspondant sur le marché libre n’a pas, comme le courtier mandataire, le pouvoir d’engager le Lloyd’s. Il présente ses affaires à un courtier du Lloyd’s qui les propose au Lloyd’s dans des conditions de pleine concurrence.

Les intermédiaires doivent connaître les règlements entourant le placement d’assurances auprès du Lloyd’s et s’engager à s’acquitter de toutes leurs obligations juridiques et fiscales.

Quand un courtier étranger doit-il être agréé comme correspondant sur le marché libre?

Un intermédiaire qui souhaite placer des affaires maritimes ou autres auprès de Souscripteurs du Lloyd’s n’a pas besoin d’être agréé par le Lloyd’s. Il doit cependant se conformer à toutes les exigences locales applicables. Les intermédiaires doivent connaître les règlements entourant le placement d’assurances auprès du Lloyd’s et s’engager à s’acquitter de toutes leurs obligations juridiques et fiscales.

Processus d’agrément d’un nouveau correspondant sur le marché libre

  • Téléchargement de la demande d’agrément.
  • Le candidat et le courtier du Lloyd’s qui le parraine remplissent la demande, la signent et l’envoient à Lineage@lloyds.ca. Si le représentant général a besoin de renseignements supplémentaires, il les demande directement au candidat ou à son parrain.
  • Une fois la demande d’agrément acceptée, Lloyd's Canada en avise le nouveau correspondant et son parrain.

Devenir courtier mandataire

Tout cabinet de courtage qui désire devenir courtier mandataire doit suivre le processus de demande établi.

Le cabinet doit être parrainé par un courtier du Lloyd’s et par un agent de gestion du Lloyd’s. Ces derniers effectuent leur propre contrôle diligent avant de présenter la demande au Coverholder Department du Lloyd’s.

Lorsqu’il étudie la demande, le Lloyd’s porte une attention particulière aux points suivants :

  • Aptitude et expérience des individus
  • Situation financière du cabinet
  • Droit de pratiquer des opérations d’assurance dans les territoires concernés

Crystal

Accéder directement aux informations sur les obligations légales et fiscales au Canada grâce à Crystal. L’accès à cet outil est réservé aux acteurs du marché du Lloyd’s

Territorialité des risques

Obtenez des conseils pratiques en matière légale et fiscale en fonction de la territorialité des risques grâce à l’outil Territorialité des risques

Tools and resources