RESULTATS ANNUELS : Le Lloyd's annonce un bénéfice de  €2,5 milliards pour 2016

• Bénéfice avant impôts de €2,5 milliards (£2,1 milliards) (2015: £2,1 milliards)
• Retour sur capitaux de 8,1% (2015: 9,1%)
• Ratio combiné de 97,9% (2015: 90,0%)
• Augmentation des primes brutes émises à €36,4 milliards (£29,9 milliards) (2015: £26,7 milliards)
• Sinistres majeurs en 2016 de € 2,5 milliards (£2,1 milliards) (2015: 0,7 milliard)

Le Lloyd’s, marché mondial de l'assurance et de la réassurance spécialisées, a annoncé aujourd'hui un bénéfice de €2,5 milliards pour 2016. Alors que les conditions ont été extrêmement difficiles tout au long de l'année avec une pression continue sur les conditions tarifaires, l’industrie de l’assurance a continué à attirer les capitaux  traditionnels et alternatifs.

Les sinistres les plus importants totalisent €2,5 milliards ce qui est le cinquième montant le plus élevé de ce siècle et au-dessus de la moyenne à long terme. Il résulte principalement de l'Ouragan Matthew et des incendies de Fort McMurray au Canada.

Le résultat technique en baisse en 2016 a été compensé par de meilleurs retours sur investissements. Ceux-ci sont imputables à une baisse des rendements sur le marché obligataire, et des gains sur les taux de change dus principalement à la dépréciation de la livre sterling.

De plus, les syndicats souscrivant de la réassurance automobile et de l'assurance automobile et de l'assurance responsabilité au Royaume-Uni ont été impactés par les modifications récentes apportées au taux de rabais de – 0,75% (les tables Ogden)  applicable aux paiements forfaitaires des sinistres de responsabilité.
 
Le Lloyd's a continué à progresser sur l'ensemble de ses principaux marchés dans le monde: en confortant sa position en tant que principal fournisseur de lignes de surplus et d'excess aux Etats-Unis; transférant plus de la moitié de ses managing agents  sur les plateformes de Shanghai et de Beijing, et avec l’obtention de l'agrément final pour ouvrir une filiale de réassurance locale à Mumbai.

Suite à la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union Européenne, il a été décidé de créer une filiale à Bruxelles en 2017, avec pour objectif qu'elle soit opérationnelle pour les renouvellements au 1er janvier 2019.

La Directrice Générale Inga Beale a déclaré que ces chiffres soulignaient la nécessité pour la Corporation (l'entité qui supervise le marché) d'apporter une réelle valeur ajoutée pour le compte du marché, de se concentrer sur le contrôle de la souscription, et de réduire ses coûts. .

En commentant les résultats, Inga Beale précise

"Cette année a été une année de défis pour l'industrie de l'assurance avec une pression toujours continue à la baisse des primes. Il est vital que la Corporation fasse le maximum pour soutenir le marché et rendre la plateforme attractive, tout en démontrant sa valeur ajoutée."

"Notre engagement collectif doit être de fournir à nos clients les produits qu'ils veulent, alliant innovation et modernisation. Le marché a démontré sa capacité de réaction aux demandes de ses clients dans un environnement de risques qui évolue rapidement, le meilleur exemple étant l'augmentation considérable de la demande de couverture pour les risques cyber en 2016. Il est essentiel qu'en 2017 nous continuions à prouver que le Lloyd's est le centre de la créativité et de l'expertise."

Le Président du Lloyd's, John Nelson, a déclaré

"Ces résultats confirment qu'en 2017 nous devons nous concentrer avec détermination sur la discipline de souscription. Le défi pour nous tous est de réduire les frais de gestion car ceux-ci ont un impact sur les marges déjà réduites de résultats techniques pour le marché."

"En tant que Président du Lloyd's, ce sont les derniers résultats que je présente. Notre réputation et notre marque n'ont cessé de s'apprécier depuis les années où nous avons lancé la stratégie à long terme Vision 2025. Nous avons largement amélioré notre accès au marché mondial; notre programme de modernisation est en plein essor; notre solidité financière accrue et nos résultats financiers globaux sont un hommage aux talents de souscription travaillant sur le marché du Lloyd's. Tout ceci contribue à renforcer la position du Lloyd's tant pour tirer profit des opportunités à long terme sur le marché mondial de l'assurance spécialisée que pour surmonter les nombreux défis auxquels il est confronté."

Chiffres clés
    2016    2015
Bénéfice (avant impôts) €2,5 md (£2,1 md)  £2,1 md
Primes brutes   € 36,4 md (£29,9 md)  £26,7 md
Ratio combiné   97,9%    90,0 %
Résultat technique  €0,6 md (£0,5 md)  £2,0 md
Retour sur investissement €1,6 md (£1,3 md) (2,4%) £0,4 md (0,7%)
Retour sur capitaux  8,1%    9,1%


Notes aux éditeurs:

1. La France est l’une des sources les plus importantes de revenus pour le marché du Lloyd’s en Europe continentale. Le directeur du Lloyd’s en France est Guy-Antoine de La Rochefoucauld. Contact : e-mail lloydsparis@lloyds.com, téléphone 01 42 60 43 43, fax 01 42 60 14 41.

2. Une copie des résultats annuels 2016 est disponible à l'adresse suivante : www.lloyds.com/annualreport2016

3. Le ratio combiné mesure la rentabilité d'un assureur. C'est le rapport entre les sinistres nets plus les dépenses nettes et les primes nettes. Un ratio combiné de 100% représente l'équilibre (avant prise en compte des retours sur investissements). Un ratio de moins de 100% représente un bénéfice.

4. Les indicateurs repris dans ce communiqué sont définis dans les sections 5.7 et 5.8 du Rapport Annuel 2016, qui donne des précisions sur les indicateurs financiers pris en compte par le Lloyd’s en tant que Indicateurs de Performance Alternatifs (Alternative Performance Metrics - APMs). 

5. Les actifs centraux comprennent les actifs du Fonds Central et les autres actifs de la Corporation. Au total, la valeur des actifs centraux, en excluant la ligne de fonds disponible et les engagements liés à la dette subordonnée, atteint €3 368 millions        (£2 879 millions) au 31 décembre 2016. Les comptes de la Société sont publiés selon les normes IFRS.
6. Le Lloyd's est noté AA- (très fort) par Fitch, A+ (fort) par Standard & Poor's et A (excellent) par A.M. Best.

7. Les ressources des Membres sont gérées sans solidarité et sont disponibles uniquement pour faire face à la part de chaque membre dans les sinistres. Les actifs centraux sont disponibles à la discrétion du Conseil du Lloyd's pour faire face, sur une base mutualisée, aux engagements des membres.

8. Ce communiqué de presse comprend des annonces prévisionnelles. Ces annonces sont basées sur les informations disponibles à ce jour. Elles reflètent les attentes, projections et prévisions actuelles du Lloyd's sur les événements et la performance financière à venir. Toute annonce prévisionnelle aborde des sujets comprenant des risques, des incertitudes et des suppositions. Basés sur un certain nombre de facteurs, les résultats exacts peuvent varier matériellement de ceux anticipés par les annonces prévisionnelles. Ces facteurs ne sont pas limités à ceux énumérés ci-dessous: 
- les taux et les termes et conditions des contrats peuvent être différents de ceux anticipés;
- les sinistres réellement payés et le moment exact de leur paiement peuvent varier par rapport aux estimations des montants et des dates de règlement des sinistres, en tenant compte de la nature préliminaire de telles estimations;
- les sinistres et les pertes peuvent être plus importants ou plus sévères que prévus, y compris suite à des catastrophes naturelles ou provoquées par l'homme;
- la concurrence sur les prix, la capacité, les garanties ou d'autres facteurs peut être plus importante que prévue;
- la réassurance placée auprès d'autres réassureurs peut ne pas être recouvrable en totalité, ou être payée hors délais, ou cette réassurance peut ne pas être disponible auprès de réassureurs notoirement solvables ou peut ne pas être commercialement attractive;
- l'évolution des marchés financiers et des marchés de capitaux peut influer négativement sur les investissements des capitaux et des primes, ainsi que sur la disponibilité des fonds propres ou de la dette;
- des modifications dans l'environnement législatif, réglementaire, fiscal ou comptable des différents pays peuvent avoir une influence négative (i) sur la possibilité pour le Lloyd's de proposer ses produits ou d'attirer des investissements, (ii) sur la sinistralité, (iii) sur ses résultats financiers, ou (iv) sur sa compétitivité; et
- une contraction de l'économie ou toute autre modification des conditions économiques générales peut avoir une influence négative sur (i) le marché de l'assurance en général ou sur certains produits proposés par le Lloyd's, ou (ii) sur tout autre facteur applicable à la performance du Lloyd's.
- la liste de facteurs ci-dessus n'est pas exhaustive et doit être lue en conjonction avec tout avertissement inclus dans ce communiqué ou disponible dans d'autres publications. Le Lloyd's ne s'engage pas à mettre à jour ou à réviser ces annonces prévisionnelles, que ce soit à la suite de nouvelles informations, de nouvelles évolutions ou autres.

9. Les taux de change peuvent fluctuer par rapport aux taux en vigueur au 31 décembre 2016 (£1 = US$1,24 ; £1 = €1,17). Les primes, sinistres et revenus d'investissements sont convertis au taux moyen au 31 décembre 2016 (£1 = US$1,35; £1 = €1,22)


Pour plus de renseignements, merci de contacter

Relations Presse:

Stewart Todd

Tel: +44 (0)20 7327 6272 Email: stewart.todd@lloyds.com

Relations avec les investisseurs:

Michelle Cunningham ou Nicola Hartley
Tel: +44 (0)20 7327 5434 Email : michelle.cunningham@lloyds.com
Tel : +44 (0)20 7327 5757 Email : nicola.hartley@lloyds.com

A propos du Lloyd’s
Le Lloyd's est le leader mondial sur le marché de l'assurance et de la réassurance spécialisées, il offre une concentration d’expertise et de talent, soutenu par une forte notation financière et des agréments internationaux. Il est souvent le premier à assurer de nouveaux risques, des risques complexes ou inhabituels, fournissant ainsi des solutions d’assurance novatrices pour les marchés locaux, transfrontaliers ou internationaux. La force du Lloyd’s réside dans la diversité et l'expertise des courtiers et « Managing Agents » qui y travaillent, et est soutenue par des capitaux à travers le monde. En 2017, plus de 80 syndicats souscrivent de l'assurance et de la réassurance au Lloyd's, couvrant toutes les classes d'affaires provenant de plus de 200 pays et territoires. Le Lloyd’s est contrôlé par le Prudential Regulatory Authority (Autorité de Contrôle Prudentiel) et le Financial Conduct Authority (Autorité de Conduite Financière).

www.lloyds.com